Comparateur électricité compteur linky : lequel choisir ?

Le compteur Linky est un compteur communicant qui offre à son utilisateur l’avantage d’adapter son usage d’énergie uniquement à ses besoins essentiels. Il lui permet par ce biais de réaliser des gains pécuniaires. Les différentes sortes de compteurs linky se distinguent par leur puissance. Celle-ci ci est déterminante au moment de choisir l’un de ces appareils. Découvrez tout sur quel compteur linky choisir et les critères à prendre en compte pour faire ce choix.

Quels sont les différents types de compteur linky ?

Les différentes catégories de compteurs linky sont classées suivant la puissance de l’appareil. Il peut s’agir de la puissance de souscription du compteur ou de sa puissance de raccordement.

Les différents types de compteur linky selon la puissance souscrite

La puissance souscrite d’un compteur est la capacité optimale d’énergie électrique que toute l’installation peut absorber pendant un temps donné. Lorsque le compteur linky est à usage domestique, la puissance souscrite doit se situer obligatoirement entre 3 et 36 KVA.

Ce niveau de puissance de souscription n’est excédé que si le compteur linky est utilisé dans le cadre professionnel ou commercial. Il faut noter également à toutes fins utiles que la plupart des compteurs linky en France ont une puissance souscrite fixée sur 6 ou 9 KVA.

Les différents types de compteur linky selon la puissance de raccordement

La puissance de raccordement se différencie de la puissance de souscription d’un compteur. Il s’agit de la force électrique maximum que le compteur peut supporter au moment de la pose du compteur. Ainsi, vous avez le choix entre un compteur linky de puissance 12 KVA monophasé et un compteur linky de puissance 36 KVA triphasé.

Quel compteur linky choisir ?

Le choix d’un compteur linky ne se fait pas au hasard. Il faut préalablement tenir compte de sa puissance de raccordement. Celle-ci ne doit être ni trop faible ni trop élevée par rapport aux nécessités en consommation électrique des installations du logement.

Si la puissance du raccordement du compteur est faible, ce dernier risque d’être fréquemment interrompu dans son fonctionnement. L’énergie électrique ne peut donc être dans ce cas utilisée avec efficience. Cette situation peut nécessiter la substitution du compteur défaillant. Cela n’est pas sans conséquences financières sur la bourse de l’utilisateur.

Pour remédier à ces situations, il est préférable de choisir un compteur linky de puissance 36 KVA triphasé. Ensuite, vous pouvez vous abonner à une puissance de souscription de 6 ou 9 KVA. Il est vrai que le coût mensuel de votre consommation d’énergie électrique peut être dans ce cas un peu élevé. Le jeu en vaut cependant la chandelle.

Toutefois, il est recommandé de choisir un compteur linky à puissance souscrite sur mesure pour votre habitation. Ainsi, vous évitez de payer des surcroîts des frais d’électricité. Pour cela, au moment du réglage de la puissance, vous devez veiller à ne prendre en considération que les chauffages électriques réels.

Pour connaître votre consommation réelle d’énergie, faites une liste de vos appareils électriques. Des outils en ligne adaptés existent aujourd’hui pour vous faciliter cette évaluation.

Quel compteur linky choisir en fonction de son logement ?

De façon classique, à chaque type de logement convient une indication particulière de compteur linky. Ainsi, vous devez opter pour un compteur de 3 KVA pour les petits locaux ayant moins de 30 m2 de superficie. Ceux-ci doivent être non chauffés à l’électricité. Pour un logement de plus de 30 m2, il faut un compteur de 9 KVA.

Un compteur linky de 12 KVA est nécessaire pour un logement très spacieux. La puissance du compteur linky peut osciller entre 15 et 36 KVA pour des ouvrages spécifiques à grande utilisation d’énergie électrique.

Pourquoi choisir un compteur linky ?

Avec les compteurs linky, l’utilisateur a des facilités pour évaluer sa consommation d’énergie électrique. Mieux, il peut suivre la quantité d’énergie qu’il consomme quotidiennement. Ainsi, il n’a plus besoin d’attendre le releveur de compteur afin d’être fixé sur sa consommation.

Ce type de compteur électrique intelligent a aussi la particularité d’être adaptable. Vous pouvez donc régler la puissance de votre compteur sur la mesure de la quantité d’énergie que vous pouvez consommer. Cela vous permet de vous inscrire dans la droite ligne des exigences de la transition écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *