D’où vient l’utilisation de treillage dans les jardins ?

La beauté d’un jardin, c’est la façon dont tous les éléments constitutifs du jardin ont été choisis, traités et placés avec soin. Il existe plusieurs techniques utilisées de nos jours dans le jardinage dont l’un d’entre eux est le treillage. Découvrez ici l’origine de l’utilisation de cette technique dans les jardins.

Histoire du treillage avant le XIXe siècle

Il est important de s’attarder sur la notion de treillage avant de pouvoir connaître et comprendre son utilisation dans les jardins. À l’origine, le treillage est un nom qui dérive des treilles. Les treilles représentent en effet des sortes de conduites employées dans la culture des vignes. Le treillage servait donc à maintenir les ceps de vignes et les arbustes d’espaliers. Il avait également pour fonction de permettre aux jardiniers d’effectuer la séparation des différentes parties des jardins potagers. Le treillage était aussi utilisé pour la séparation des routes de gaulis.

Cette conception ou cet usage du treillage subira une modification avec le temps. En effet, avec la mondialisation, plusieurs secteurs ont subi l’impact du développement. Le jardinage en a également fait les frais avec les changements apportés par André Le Nôtre et Jules Hardouin-Mansart. De leur passage, le treillage est devenu un objet de décoration à la portée des treillageurs. Ces ouvriers indépendants ont longtemps exercé dans leur corps de métier avant de se rallier aux menuisiers en l’an 1769. Pour travailler aujourd’hui en tant que treillageurs, vous devez disposer d’une base minimum dans le domaine de l’architecture ainsi que dans l’art du trait. Plus d’infos sur blog.treillages.com.

Le treillage du XIXe siècle à nos jours

Le treillage consiste aujourd’hui, et ce, depuis la fin du XVIIIe siècle, à assembler des tringles à l’aide d’un fil de fer. Pour effectuer cet assemblage, vous devez utiliser des matières spécifiques, ce qui permet d’obtenir des formes variées. Vers la fin du XIXe siècle, le treillage est réapparu dans les jardins notamment dans ceux privés ainsi que dans la décoration des cités. Il fut vraiment exploité pendant un très bon moment avant de disparaître.

Heureusement, l’esthétique qui ressort de cet art a permis son renouvellement dans les jardins urbains de forme classique. Il est également emprunté aux jardins à la française, mais aussi aux potagers historiques. Vous trouverez aujourd’hui des treillages métalliques dont la résistance est plus appréciée et le style plus adéquat à ceux existants. Ils représentent de véritables objets de décoration lorsqu’ils sont fixés aux murs ou placés dans les jardins.

Voilà l’essentiel à savoir pour ce qui est de l’évolution de l’utilisation du treillage dans les jardins. Vous pouvez vous aussi rendre plus esthétique votre jardin en y plaçant des treillages faits en style végétal ou en forme d’animal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *